Un trèfle à cinq feuilles ?

Où l’on découvre que les géants existent et qu’ils habitent l’archipel de Malte.


Temples mégalithiques de Ġgantija, Gozo (Malte)

17e siècle. Le noble Abela rédige une importante description de Malte. Méticuleux, il détaille les aspects remarquables de l’archipel. Il n’oublie pas de mentionner de très vieux temples situés sur l’île de Gozo.

Ces derniers ont été érigés avec d’énormes pierres, dont certaines mesurent plus de cinq mètres et pèsent plusieurs dizaines de tonnes ! Qui a bien pu construire de tels édifices ?

Pour Abela, cela ne fait pas l’ombre d’un doute : ils ont été bâtis par des géants ! Sa théorie, qui à l’époque ne choque pas grand monde, est bien entendu hautement farfelue. Mais alors, qui est à l’origine de ces mystérieux temples ? Il s’agit plutôt d’humains tout à fait normaux, qui appartenaient à une civilisation préhistorique brillante.

Plus de 3 000 ans avant notre ère, soit bien avant les pyramides d’Égypte, ces hommes et ces femmes devaient considérer l’île de Gozo comme un centre religieux très important. Cela expliquerait pourquoi ils y ont construit ces édifices, dont le plan ressemble un peu à des trèfles.

Les habitants qui les ont érigés avaient en tout cas des compétences techniques avancées pour l’époque, ne serait-ce que pour réussir à déplacer ces énormes blocs de pierre. Il est d’ailleurs difficile de comprendre comment ils y sont parvenus…

Ils connaissaient aussi très bien les ressources de leur île : les parties extérieures des murs, qui allaient être soumises aux intempéries, sont conçues dans une pierre beaucoup plus résistante que celle qui sert à la construction de l’intérieur. Bien vu !

Quant à l’histoire des géants, elle n’a pas tout à fait disparu. En effet, les deux temples les plus impressionnants de Gozo se dressent fièrement sur le site de Ġgantija, ce qui signifie "Tour des Géants". Aujourd’hui classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, ils accueillent tous les visiteurs, quelle que soit leur taille !


Mur extérieur, temples mégalithiques de Ġgantija, Gozo (Malte)